La fondatrice : Sainte Jeanne Antide Thouret 3 - SJA


La fondatrice :
Sainte Jeanne Antide Thouret

historiqueSainte Jeanne Antide

Partie 1 Partie 2Partie 3

 En 1802, Jeanne-Antide rédigea la règle de sa communauté qui cinq ans plus tard reçut le nom de “Sœurs de la Charité de Besançon”. Alors qu’elle parsemait la Franche-Comté d’hôpitaux et d’écoles, elle implantait aussi ses Filles près de Lyon, en Alsace, en Savoie, en Ardèche, en Bourgogne, en Suisse et jusque dans le Royaume de Naples où le roi Murat, récemment couronné, la fit appeler. C’est dans cette ville italienne qu’elle s’éteignit le 24 août 1826. Cent ans plus tard, elle était béatifiée et le 14 janvier 1934 le pape Pie XI l’inscrivait parmi les saintes.

Paroles d’Or :

” Quand Dieu appelle et qu’on l’entend, il donne tout ce qu’il faut.”
” Notre prochain est partout. Dieu est partout, cela nous suffit.”
” Ayez la véritable charité, persuadée que cette vertu n’a pas de bornes.”
” Dans le Silence, Dieu parle d’une manière plus intime et plus forte ; l’âme s’y nourrit et s’y fortifie.”
” Tout homme est mon frère.”

Jeanne Antide Thouret