Journée à l'hôpital Maamoura - SJA

mai 8, 2008by admin0
phpThumb_generated_thumbnail-41.jpg

ActivitésSocialesJournée à l’hôpital Maamoura
Suivant le plan de notre école -mettre en pratique les programmes scolaires- Mme Miriam Milad professeur de sociologie a organisé une visite à l’hôpital Maamoura : hôpital spécialisé en “psychothérapie et anti-toxicomanie”.

Là bas, nous avons rencontré le sous-directeur qui nous a bien accueillies, a répondu à toutes nos questions et a corrigé plusieurs de nos concepts concernant la psychothérapie en général et les maladies mentales en particulier.

Nous avons écouté son explication décrivant certains cas : comment corriger leur comportement et exploiter leurs capacités pour le profit de la société et l’adaptation avec ses citoyens.

Ensuite, il nous a permis de visiter le département de la toxicomanie et de discuter avec quelques malades. L’un d’eux nous a raconté son pénible histoire en disant :
Je suis issu d’une famille aisée. Après avoir terminé mes études, j’ai travaillé dans un hôtel 5 étoiles et je touchais un grand salaire. Un jour, j’ai fait la connaissance d’un groupe de jeunes dont le seul souci était d’essayer tout ce qui est nouveau, c’était uniquement pour passer le temps. Se moquer des conseils surtout ceux des parents caractérisait les membres de notre groupe.
Les tentations ont commencé par la cigarette, celle-ci constitue le premier pas dans le chemin de la toxicomanie. Malgré la sous-estimation de son danger, la cigarette est le début du gaspillage de la santé. Le hachich et l’opium l’ont succédée et j’ai commencé à perdre tout mon salaire, même à voler l’argent de ma mère. J’étais prêt à faire n’importe quoi pour arrêter la douleur que je ressentais. Un jour, j’ai vu un de mes amis mourir devant moi à cause d’une dose excessive. Il est mort en offensant Dieu. Dès ce jour, j’ai pris la décision de commencer le traitement et je suis allé directement à l’hôpital.
Maintenant, je passe par beaucoup de difficultés mais c’est le seul moyen pour me délivrer. Je conseille tous les jeunes de se rapprocher de Dieu et de ne jamais être fascinés par l’illusion du simple essai.

A la fin de la journée, nous lui avons souhaité une bonne guérison et un avenir brillant tout en remerciant les gens qui nous ont offert une nouvelle information ou une réelle expérience, nous permettant ainsi de nous défendre dans le combat de la vie.

admin


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *